Le M16 : histoire, caractéristiques et évolution d'un fusil d'assaut emblématique

4 minutes de lecture

Le M16 : histoire, caractéristiques et évolution d'un fusil d'assaut emblématique

Armalite a développé l'AR-15 pour répondre au besoin de l'armée américaine de disposer d'un fusil d'assaut innovant, utilisant une nouvelle cartouche intermédiaire. Eugene Stoner a conçu ce fusil, qui était un dérivé du précédent Armalite AR-10, chambré pour des balles de 7,62x51 mm. L'AR-15, quant à lui, était une version plus petite et fortement modifiée qui utilisait les nouvelles munitions de 5,56x45 mm (.223 Remington). En 1958, les premiers fusils AR-15 ont été fournis à l'armée américaine pour évaluation, révélant quelques problèmes de fiabilité et de précision.

En raison de difficultés financières, Armalite a vendu les droits de conception de l'AR-15 à Colt en 1959. Eugene Stoner, le concepteur du fusil, a ensuite rejoint Colt, qui a encore modifié l'arme. En 1962, Colt a envoyé 1 000 AR-15 au Viêt Nam pour les tester et les évaluer sur le terrain. L'armée américaine et l'armée de l'air ont officiellement adopté le fusil sous le nom de M16 en 1964. Colt a ensuite lancé une version semi-automatique, portant la marque AR-15, pour les civils et les forces de l'ordre. Aujourd'hui, l'armée américaine et plus de 50 autres opérateurs dans le monde utilisent encore des variantes de ce fusil d'assaut, fabriqué aux États-Unis, au Canada et en Chine.

Caractéristiques et fonctionnalités du M16

L'armée américaine recherchait une arme à feu légère, c'est pourquoi le M16 intègre de nombreux matériaux permettant d'économiser du poids, comme l'aluminium au lieu de l'acier et la fibre de verre au lieu du bois. En outre, il bénéficie d'une conception ergonomique.

Le M16 est une arme à gaz, à tir sélectif, chambrée pour la cartouche 5.56x45mm (.223 Remington). À l'origine, le M16 présentait de nombreux défauts, mais la plupart ont été résolus au fil du temps, ce qui en a fait l'un des meilleurs fusils d'assaut au monde. Le M16 est une arme à feu fiable, précise et facile à utiliser. Bien qu'il n'ait pas la fiabilité du Bien qu'il n'ait pas la fiabilité des célèbres AK-47 ou AK-74, le M16 surpasse ces fusils en termes de portée et de précision.

Les premiers modèles de production du M16 avaient une portée effective limitée à 450 mètres, principalement en raison d'une balle instable. Les modèles suivants ont été conçus pour utiliser une nouvelle balle, ce qui a permis d'améliorer la portée et la précision. Un aspect remarquable de la conception du M16 est l'alignement du canon de l'arme avec la crosse, qui minimise la montée en flèche et améliore la précision. Cette configuration garantit que la force de recul est dirigée vers l'arrière plutôt que vers le haut.

RP Marines assault line DM-SD-06-10463.JPEGDomaine public, Lien

Le sélecteur de sécurité et de mode de tir est situé sur le côté gauche de la boîte de culasse, juste au-dessus de la poignée de l'arme de poing. Il comporte trois positions : "sûr", "semi-automatique" et "automatique". Une poignée de chargement non rétractable se trouve à l'arrière de la boîte de culasse. L'orifice d'éjection est situé sur le côté droit.

Le pontet a un design unique qui lui permet de se rabattre pour être utilisé avec des gants dans des environnements froids. La pointe de cartouche est l'outil recommandé à cet effet.

À l'origine, les fusils M16 étaient équipés d'un chargeur rectangulaire en aluminium d'une capacité de 20 cartouches. En 1970, un chargeur incurvé de 30 cartouches a été introduit.

Le viseur standard du M16 est de type dioptrique et réglable. Pour modifier la portée, il suffit de tourner la molette arrière. Les premiers fusils de série avaient une portée de 500 mètres.

Cette arme d'assaut est équipée d'une crosse fixe. Sa conception interne empêche notamment l'adaptation d'une crosse pliante, mais une crosse télescopique pourrait servir d'alternative.

Variantes et évolution du M16

Les fusils M16 et leurs variantes sont compatibles avec le lance-grenades M203 de 40 mm placé sous le canon, qui est fixé à la place du garde-main standard. En outre, une baïonnette-couteau peut être fixée, et certains cache-flammes peuvent être utilisés pour couper les barbelés en plaçant le cache sur le fil et en déchargeant l'arme.

Le M16A1 est un modèle amélioré du M16 original, qui a été adopté comme fusil standard de l'armée américaine en 1967.

Le M16A2, une variante du M16A1, a été conçu pour la nouvelle cartouche SS109 de 5,56x45 mm de l'OTAN. Ce fusil d'assaut est doté d'un canon plus épais et d'une lunette arrière améliorée. Après la guerre du Viêt Nam, l'armée américaine a évalué les performances du M16 au combat et a constaté que le fait de tirer plus de trois balles en mode automatique entraînait souvent une perte de munitions. Le mode automatique a donc été remplacé par un mode rafale à trois coups. Le M16A2 comprend également un déflecteur de douilles pour l'orifice d'éjection. Adopté par l'armée américaine en 1982 et par le corps des Marines en 1983, il est rapidement devenu le fusil standard. Bien que le M16A2 ait été remplacé par les modèles -A3 et -A4, ainsi que par les carabines M4, un grand nombre de ces fusils sont toujours en service dans toutes les branches de l'armée américaine.

Le M16A3, une version améliorée, est équipé d'un rail de type Picatinny à la place de la poignée de transport, ce qui permet d'y fixer diverses lunettes de visée. Il comprend une poignée de transport amovible avec viseur intégré et un mécanisme de déclenchement uniquement en mode semi-auto et automatique. Les US Navy SEALs, les US Navy Seabees et quelques autres unités ont adopté un nombre relativement restreint de ces fusils d'assaut.

Le M16A4, semblable au M16A3, dispose d'un mode rafale à trois coups au lieu du mode automatique. Adopté par l'US Marine Corps en 1998 pour remplacer le M16A2, il est devenu l'arme standard de l'USMC. Le M16A4 a été largement utilisé jusqu'en 2015, date à laquelle il a été remplacé par la carabine M4, plus compacte. Cependant, il continue d'être utilisé par les marines de soutien et les marines qui ne font pas partie de l'infanterie.

La carabine M4, une version plus courte du M16A2, est équipée d'une crosse télescopique. Adoptée par l'armée américaine en 1994, elle est devenue l'arme standard de l'armée américaine et du corps des Marines. 

Sergent Chef
Sergent Chef


Articles récents

ZALA Lancet : Le drone kamikaze russe mortel utilisé en Syrie et en Ukraine
ZALA Lancet : Le drone kamikaze russe mortel utilisé en Syrie et en Ukraine

2 minutes de lecture

Voir l'article entier
Système de protection active : La réussite du Trophy israélien
Système de protection active : La réussite du Trophy israélien

3 minutes de lecture

Voir l'article entier
Shahed 136 : La munition iranienne utilisée comme drone-suicide
Shahed 136 : La munition iranienne utilisée comme drone-suicide

3 minutes de lecture

Voir l'article entier